Tuesday, May 16, 2017

Art Roman du Languedoc (1110 - 1130) 4/4

315 1 photo 315 1 IMG_1678_zps26xdw5t7.jpgAbbatiale Saint Pierre, Moissac, mai 2017

Romanesque Languedoc (1110 - 1130)


315 2 photo 315 2 IMG_1674_zpsffyggpvh.jpg

Moissac est une étape sur le chemin de Compostelle, 16 000 pèlerins la traversent chaque année. Vous devez très certainement reconnaître l’emblème des pèlerins sur la grille.

Moissac is a stop on the pilgrimage to Saint James of Compostella, 16,000 pilgrims walk through the town each year. Do you recognize the scallop shell symbol on the gates?  


 photo 315 3 IMG_1715_zpstbwwephd.jpg
A lieu de vous présenter quelques détails de la scène de l'apocalypse écrite par Saint Jean, je préfère vous montrer deux des animaux "fantastiques" sculptés dans le piedroit de droite.

Instead of presenting a few details of the Revelation by the Apostle John I prefer to show you two of the grotesque animals of the right abutment.

 photo 315 5 IMG_1714_zpshoimcdzv.jpg
 

315 4 photo 315 4 IMG_1713_zps6ncymbkn.jpg


 photo 315 6 20170501_133200_zpsidwjud6d.jpg

 En attendant la fin de la pluie, les pèlerins se mettent sous  la protection de Marie dans l'abbatiale.

Waiting for the rain to stop these pilgrims seek protection from Mary in the abbey church.

27 comments:

  1. et un tour en vélo sur le pont canal...quand il fait beau:))) bises du dernier jour d'espagne...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Remplis bien ta boîte à images en ce dernier jour. Point de balade sur le pont canal, il pleuvait et je n'étais pas bien équipée.

      Delete
  2. Marie est plus forte que la grenouille ?

    ReplyDelete
  3. Coucou Thérèse.
    Pour le romantique point je ne tique (et toc)..
    Très bonne semaine, A + ⛪️

    ReplyDelete
  4. A beautiful and historic spot. Those animals are on the strange side.

    ReplyDelete
    Replies
    1. They are supposed to be hybrid animals.

      Delete
  5. Les animaux fantastiques sont vraiment fantastiques. Ils me font presque peur. Je trouve étonnante la forme du clocher. Pas courant non? Bises alpines.

    ReplyDelete
    Replies
    1. C'est ce que l'on appelle un clocher-porche, c'est ce que j'ai lu en m'étant faite une réflexion semblable à la tienne. Il a été restauré par Viollet le Duc, je l'ai lu ici et j'ai déjà oublié les détails... Le clocher abrite en l’occurrence 24 cloches, en voici l'organiste. Vous avez sûrement des points communs.

      Delete
    2. Coucou. Je vais lire tout cela. Merci pour les références. Belle soirée.

      Delete
  6. La relative finesse du portail contraste avec le style massif du clocher et des animaux sculptés.

    ReplyDelete
  7. J'ai vu récemment à la TV un film (pas tout nouveau) sur le thème du pèlerinage à St Jacques de Compostelle.
    Nul, d'après les critiques.
    Eh bien, nous, nous avons aimé !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Comme quoi il ne faut jamais se fier aux critiques...

      Delete
  8. Y compris les séquences oniriques!

    http://www.telerama.fr/cinema/films/saint-jacques-la-mecque,235484.php

    ReplyDelete
    Replies
    1. Je pense avoir abandonné le film en route...

      Delete
    2. "des goûts et des couleurs..."

      Delete
    3. Ou m'être endormie 😴

      Delete
  9. Ah, de belles photos qui me rappellent que je voulais toujours faire le chemin de Compostelle...mais qui sait quand...

    ReplyDelete
  10. I like how Europe hangs on to its past.

    ReplyDelete
  11. savoureux bestiaire... j'aime beaucoup aussi le tympan et son tétramorphe.

    ReplyDelete
  12. J'ai cherché la symbolique poisson et du lapin (ou lièvre ) dans le christianisme !
    J'ai jute trouvé que le poisson était le signe de reconnaissance des chrétiens des premiers siècles ! Ce n'est pas un scoop, je vais devoir aller au cathé (rire)...

    ReplyDelete
    Replies

    1. Ces charmants animaux hybrides (ici zoomorphes) étaient peut-être sculptés pour inculquer à ceux qui passaient la porte un peu de peur... Un plaisir pour les artistes.

      Delete
  13. L'imagination sans limite des sculpteurs médiévaux se retrouve dans ces animaux; c'est toujours ce que j'ai préféré dans ces décors!

    ReplyDelete
  14. "Animaux fantastiques" un peu diaboliques, pour faire peur probablement comme tu le soulignes. Si on échange la tête de ces deux là, ils sont presque "normaux". Je vois une tête de poisson sur le premier et une tête de lapin sur le corps du poisson. Mais bon c'est mon coté fantastique à moi :-))

    ReplyDelete
  15. Le porche orienté sur le coté est assez surprenant. Ainsi que le clocher et les différents matériaux. En ce qui concerne le bestiaire, il faut imaginer que les gens ne disposaient pas d'internet ni de documentaires ni de zoos pour se faire une idée. Sans aller si loin que le 12ème siècle lorsque la girafe Zarafa est arrivée on la dessinait bizarrement

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Girafe_offerte_%C3%A0_Charles_X_par_M%C3%A9h%C3%A9met_Ali

    ReplyDelete
  16. le travail des tailleurs de pierres et sculpteurs me fascine vraiment !

    ReplyDelete