Wednesday, September 03, 2014

Sur les quais du vieux Paris... 1937

 photo 1071IMG_0576_zpse7331c3c.jpg Toulouse, septembre 2014

Pour/For Montpellier Daily Photo

 photo 1072IMG_0577_zpsad58644d.jpg

Sur les quais du vieux Paris

Quand doucement tu te penches
En murmurant : "C'est dimanche,
Si nous allions en banlieue faire un tour
Sous le ciel bleu des beaux jours ? "
Mille projets nous attirent,
Mais, dans un même sourire,
Nous refaisons le trajet simple et doux
De nos premiers rendez-vous...

Refrain:
Sur les quais du vieux Paris,
Le long de la Seine
Le bonheur sourit,
Sur les quais du vieux Paris,
L'amour se promène
En cherchant un nid.
Vieux bouquiniste,
Belle fleuriste
Comme on vous aime,
Vivant poème !
Sur les quais du vieux Paris,
De l'amour bohème
C'est le paradis...

Tous les vieux ponts nous connaissent,
Témoins des folles promesses,
Qu'au fil de l'eau leur écho va conter
Aux gais moineaux effrontés...
Et, dans tes bras qui m'enchaînent,
En écoutant les sirènes,
Je laisse battre éperdu de bonheur,
Mon cœur auprès de ton cœur...

Refrain

Sur les quais du vieux Paris,
De l'amour bohème

C'est le paradis... 

Musique: ici


*Seconde série de dédicaces aux blogueurs que je visite le plus souvent.
*Second series of dedications to honor the bloggers I am visiting the most.

27 comments:

  1. ƸӜƷ MERCI pour ces photos !!!!! J'adore la première et le monsieur qui joue de l'orgue de Barbarie ! C'est SUPERBE et rempli de charme d'antan !!!! Encore merci à toi.

    De l'autre bout du monde t'embrasse.

    Passe un bon mercredi chère Thérèse ツ !!!! ≧^◡^≦

    ReplyDelete
  2. En effet, ce monsieur a l'air d'etre sorti de son epoque.

    ReplyDelete
  3. plus agréable a voir que les IPAD ;)). Ca attire toujours les mômes

    ReplyDelete
  4. c'est fascinant l'orgue de barbarie... on a envie de chanter !

    ReplyDelete
  5. je chante... du soir au matin...

    ReplyDelete
  6. Mon père a connu cela pour de vrai lorsque cela ne tenait pas du folklore. Je vais faire passéiste pour une fois : à l'époque on chantait !

    ReplyDelete
  7. Tu joues , avec grâce, les Doisneau modernes!

    ReplyDelete
  8. Par le fait qu'il nécessite l'action d'un joueur d'orgue, celui de Barbarie est plus convivial que son grand frère le Limonaire. Il est aussi plus doux à entendre :-)

    ReplyDelete
  9. En fait je ne rends pas assez hommage a ce monsieur... j'espere le revoir pour le faire, le temps me manquait ce jour la. Cergie: il chantait...

    ReplyDelete
  10. un petit air de musique ....

    ReplyDelete
  11. j'ai connu ça sur les marchés ou dans des fêtes locales et on pouvait acheter le livret des paroles pour quelques sous et chanter avec l'artiste.. sur les quais du vieux paris, le long de la seine...la la la

    ReplyDelete
  12. Interesting machine he's working with.

    ReplyDelete
  13. Bin! Dis donc, cela ne nous rajeuni pas !
    Bonne soirée.
    A + :o)

    ReplyDelete
  14. Purée y'avait des photos couleur comme ça déjà en 37 ? :-)

    J'adore. On en voit de moins en moins...

    ReplyDelete
  15. Nice. The old man treated the young ones. Great photos.

    ReplyDelete
  16. En plus ça émerveille aussi les enfants : ))

    ReplyDelete
  17. Une scène de rue pleine de couleurs et de tendresse !

    ReplyDelete
  18. Toujours aussi fascinants ces moulins à musique !

    ReplyDelete
  19. A wonderful scene! This reminds me of going to a local park when I was very young and seeing an organ grinder and his monkey.

    ReplyDelete
  20. Love that first shot.

    ReplyDelete
  21. Moi aussi j'ai connu ça à Paris, mais il est assez étonnant que maintenant les enfrants s'y intéressent. Remarque, c'est tant mieux.
    Très colorés les habits du Monsieur.

    ReplyDelete
  22. Belle photo avec les enfants.
    Bisous @+

    ReplyDelete
  23. J'aurais bien aimé parvenir à lire les paroles de la chanson! Et j'aime beaucoup l'air sidéré des enfants!

    ReplyDelete
  24. I adore his outfit and would like it for myself.

    ReplyDelete
  25. WOnderful picturesque Paris. It seems like a lifetime ago I was there. I fell asleep on the lawn of the Eiffel watching the tourists climb the stairs....drank wine on a corner and only spoke French fluently that one time:) Not a city quite like it!

    ReplyDelete