Wednesday, December 07, 2016

Le couvent

Toulouse, décembre 2016 

L’exposition  présentée dans le billet précédent est une bonne occasion de vous montrer quelques autres vues du couvent des Dominicains, ici l’église gothique « méridionale » le clocher a été bâti entre 1275 et 1298.

The exhibit shown in the previous post is an excellent opportunity to show you a few views of the Dominican monastery: here the Gothic Church with its tower bell built between 1275 and 1298.


Ici une vue du cloître avec ses 160 colonnettes de marbre de style baroque languedocien. Le cloître a été en partie détruit au 19éme siècle comme l’a été le couvent mais reconstruit petit à petit au 19ème et au 20ème siècle.

Here a view of the cloister with its 160 marble columns of the baroque style, typical of the Languedoc region. The cloister has been partly destroyed at the same time as the convent during the 19th century but has been gradually rebuilt during the 19th and 20th century.



La salle capitulaire, là où se réunissaient les moines, avec des portraits de saints sur les murs

The capitular hall where the monks were holding their meetings, with its portraits of Saints on the walls
 

et l’agneau triomphant avec le blason du donateur, Arnaud Villar, en arrière-plan.

and the triumphant lamb with the coat of arms of Arnaud Villar the donator in the background.




Un séraphin avec trois paires d’ailes

A Seraphim with three sets of wings

   

Une des gargouilles de l’église attenante et une des têtes de chapiteaux d'une colonne

One of the church’s gargoyle and the top of a decorated capital of one of the columns

 
Harmonie et sérénité 

Harmony and a sense of peace

 

29 comments:

  1. A h je préfère le couvent sans le désert ! Ou le désert sous la lune...

    ReplyDelete
  2. Je suis comme Enitram. Le couvent se suffit à lui-même et le cloître est somptueux pour moi. J'adore la photo avec Mme la soeur en pleine contemplation. Par contre, est-ce qu'elle met le chapeau par-dessus le voile? A bientôt Thérèse et merci pour la découverte.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Mais bien sur, que crois-tu?

      Delete
  3. Le cloître de style baroque languedocien s'accorde bien avec les parterres du jardin.
    L'avant- dernière photo m'amuse ainsi que l' expression "les portraits " des saints :sont-ils ressemblants ? (Plaisanterie iconoclaste)
    Sublime, la dernière photo!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Les détails n'étaient pas assez précis pour reconnaître qui que ce soit...

      Delete
  4. Amazing old church building! I love the gargoyle and the colored glass window.

    ReplyDelete
  5. Coucou Thérèse.
    Splendide architecture.
    La symbolique des sculptures nous échappent un peu Celle du mouton elle est connu de presque tous, pour les autres c'est plus ou moins floue...
    Très bonne journée, A + ☼

    ReplyDelete
  6. Voilà une visite qui me plait. J'aime beaucoup la cour du cloître.
    Architecture très languedocienne.
    Bises

    ReplyDelete
  7. j'aime toutes les occasions de visite des cloîtres chaque fois semblables chaque fois différents, ton "reportage" est magnifique Thérèse

    ReplyDelete
  8. Les details me fascinent...ces gargouilles, mascarons..... Beau cloitre.

    ReplyDelete
  9. I love all the details you've shown us. It looks like a beautiful place.

    ReplyDelete
  10. As I think you know, I am not religious but I love the architecture of churches.

    ReplyDelete
  11. Je vouais savoir quelle était cette pierre rose, je pensais à du grès alors j'ai cherché et j'ai trouvé cette page >

    http://toulouse.dominicains.com/couvent/les-batiments-conventuels/

    Il semblerait que la vie du couvent soit ailleurs de nos jours. Bien sûr dominicains m'a fait penser à Eveux qu'a bâti Le Corbusier, les dominicains travaillant à l'extérieur... Ce bâtiment neuf mériterait il me semble d'être visité, la communauté est-elel encore nombreuse ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. L'agneau c'est l'agneau de Dieu qui prend les péchés du monde, prière "Agnus Dei" récitée à la messe autrefois en latin. Le Christ sauveur donc...

      Delete
    2. Aucun ordre des Dominicains ne réside dans ce lieu, l'église et les bâtiments attenants au cloître servent pour les concerts et les expositions principalement. Le réfectoire de l'exposition du précédent billet sert de lieu d'exposition pour le Musée des Abattoirs (musée d'art moderne et contemporain de Toulouse).
      Il y a par contre un couvent des Dominicains à Toulouse avec 48 frères ici.

      Delete
    3. Pour l'agneau c'est ici.
      Petite au catéchisme on me disait que l'agneau triomphant était synonyme de Jésus.

      Delete
    4. En fait tout cela c'est histoire de "chapelle" et d'interprétation. Bien sûr Jésus ressuscité est triomphant...
      L'agneau me fait aussi penser à l'ancien testament avec le sacrifice d'Isaac, ainsi que le sang de l'agneau au dessus et sur la porte qui protège les enfants des hébreux

      Delete
    5. http://islam.faq.free.fr/prophete/musa.htm

      Delete
    6. J'ai oublié de parler des fleurs de lys : les vitraux en question sont modernes, les symboles de la royauté française ont été détruits à la révolution française...

      Quant à l'expo sur les ours, il y avait nos deux petites filles, c'était très bien fait, mieux qu'une autre que j'avais vue sur les araignées au même endroit.
      J'ai été surprise de la petitesse de l'ourse Cannelle (naturalisée), "dernière représentante d'une population d'ours des Pyrénées" qui ne fait guère plus qu'un gros chien

      Delete
  12. Quel bel édifice. Il y a encore des traces de couleurs sur la pierre. L'église devait être entièrement peinte?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Effectivement, tous les décors de la salle capitulaire et de la chapelle ont en polychromie.

      Delete
    2. De même dans l'église.

      Delete
  13. What beautiful pictures! I adore the garden in the cloisters!

    ReplyDelete
  14. une belle visite qui se termine par une ppause avce la soeur et un dernier regard à travers les vitraux

    ReplyDelete
  15. Quelle quiétude et la couleur rose ajoute un charme délicieux.
    Quand à la visiteuse en voile et chapeau de paille,c'est un délice,bravo pour avoir saisi cet instant.
    Bon dimanche

    ReplyDelete
  16. Coup de coeur tout particulier pour la photo de l'agneau et de l'ange et les couleurs délicates.
    Et l'humour de l'avant-dernière image !!! Une religieuse mannequin ? :-)

    ReplyDelete
  17. Harmonie et Sérénité! J'aime beaucoup! Une belle visite.

    ReplyDelete
  18. Un plaisir de revoir ce billet et ces photos ( rescapés du désastre ? )

    ReplyDelete