Monday, December 08, 2014

De vraies travailleuses

 photo 1471IMG_5226_zps4cc6158f.jpg
                      Toulouse, rue des Changes, décembre 2014

Au Moyen-Âge pour vérifier facilement que chaque artisan respectait les règlements de la profession, certains métiers étaient regroupés dans une même rue et la rue généralement portait ce nom de métier. Ici "rue des Changes" (changeurs, banquiers) qui brûla dans l’incendie de 1463.

Busy bees 
In the Middle Ages to insure that each artisan followed the regulations some trades were combined in the same street which usually was bearing the trade’s name. Here the “rue des changes” (changers, bankers) which burnt during the fire of 1463.

 photo 1472IMG_5113_zps8470914e.jpg
 

Bien sur cette ruche ne date pas de cette époque. Je ne sais ce qu’elle représente ici au no 39 mais elle est avant tout un symbole de fertilité, d’harmonie.

Of course this beehive is not from this time period… I don’t have any clue what it means here at the no 39 but it is above all a symbol of fertility, of harmony.

34 comments:

  1. une bien belle ruche pour mouche à miel...

    ReplyDelete
  2. Beau travail photographique et verbal (titre et texte agencés)

    ReplyDelete
  3. Beautiful images all made from stone.

    ReplyDelete
  4. (^‿^)✿
    Bonjour et MERCI chère Thérèse pour ce beau partage ! C'est SUPERBE !

    ☼ je t'envoie plein de BISOUS d'ASIE remplis de SOLEIL

    ReplyDelete
  5. I ADORE that bee hive sculpture! My name means "bee" so I'm particularly interested in them. As long as they aren't wasps. :)

    ReplyDelete
  6. LOVE the sculpture. It's BEE-you-ti-full!

    ReplyDelete
  7. That is wonderful.

    ReplyDelete
  8. Coucou Thérèse.
    Le ruche, emblème de L’Utah Il y a des mormons à Toulouse ? (je blague).
    Cette ruche est particulièrement bien ouvragée.
    Très belle journée.
    A + :))

    ReplyDelete
  9. C'est egalement un symbole maconnique.
    Et du cote des mormons tu ne crois pas si bien dire.

    ReplyDelete
  10. très intéressant, je n’avais jamais vu de détail semblable sur une maison :)

    ReplyDelete
  11. Très joliment intégrée à ce mur de même teinte !

    ReplyDelete
  12. Si tu veux suivre des cours pour faire des bredeles, c'est ici : c'est à l'Ecomusée d'Alsace

    ReplyDelete
  13. Mince ! J'ai essayé un tour de magie qui n'a pas fonctionné, je vais faire les choses correctement
    Les cours de pâtissière se tiennent ici Ecomusée d'Alsace

    ReplyDelete
  14. C'était peut-être la maison d'un apiculteur. Jolie cette ruche pleine de vie.
    La ruche, les abeilles ainsi que le sea gull sont les emblèmes de l'Utah.

    ReplyDelete
  15. Tu sais, dans plusieurs villes europeennes, j'ai vu pas mal de ruches. Je me demandais toujours pourquoi.... Par contre, je n'en ai jamais vu ici.

    ReplyDelete
  16. Je t'ai mis une vidéo qui raconte joliment ce musée aux alentours de Noël :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour le lien et merci pour la magie!

      Delete
  17. La curieuse que je suis est allée faire un tour dans Street View et j'ai remarqué sur ce même mur, deux fenêtres plus loin sur le même balcon et à peu près à la même hauteur que la ruche, une plaque avec une inscription que je n'ai pas réussi à déchiffrer en totalité. Seul Deffès me semble clair.
    La plaque n'a peut-être rien à voir avec la ruche, mais on peut quand même se poser la question...
    Quoi qu'il en soit, cette ruche en terre cuite est magnifique. Bravo pour les photo !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Non j'ai photographie l'inscription mais elle n'apporte rien (je l'ai meme detruite, la photo pas l'inscription) j'ai meme interroge les commercants et un occupant en vain mais je ne desespere pas de trouver quelque chose. Merci pour ton enquete.

      Delete
    2. Cette ruche figure dans cet article sur la rue des Changes, mais rien n'est dit à son sujet.
      Dans cet article-ci on ne trouve pas d'information non plus. Seul l'article de Paris-Bise-Art offre une piste intéressante en présentant celle qui se trouve à Paris, au coin de la rue Rambuteau, et qui servait d'enseigne à une boutique vendant du miel.
      Il me semble que ce soit la seule explication plausible, vue que la ruche de Toulouse et située pile au dessus de la porte d'entrée de la maison, cela doit indiquer qu'il s'agit de l'ancienne demeure d'un marchand de miel, ou/et de matériel d'apiculture...

      Delete
    3. Oui Gege l'Occitan et Michel Grau sont deux imbattables sur l'Histoire de Toulouse et une excellente source d'informations.
      Suite au commerce de change et surtout apres l'incendie de 1463 la rue des Changes a ete reconstruite grace au commerce du Pastel qui rapporte beaucoup. Le marchand de miel reste en effet une explication des plus vraisemblables.
      Merci pour ton enquete Tilia.

      Delete
    4. Il y a une autre explication (mais qui ne cadre pas vraiment avec l'adresse de la rue des Changes).
      La ruche a été le premier symbole de la Caisse d'Épargne, comme on peut le voir à Dreux, par exemple.

      Pour ce qui est de Toulouse, selon cet article la première Caisse d'Épargne a ouvert ses portes en 1829. Le problème c'est que l'article n'indique pas l'adresse de cette première Caisse. Comme le bâtiment actuel (42 rue du Languedoc) est de style Art Nouveau et a été inauguré en 1909, on peut supposer que la Caisse de 1829 se trouvait à une autre adresse... Le mystère demeure !

      Delete
  18. Vraiment étonnant!
    Belle découverte : ))

    ReplyDelete
  19. dans lea rue des banques , c'est toujours le bonheur ?

    ReplyDelete
  20. I love the bee hive!

    ReplyDelete
  21. C'est la raison pour laquelle j'aime nos villes qui ont conservé dans leurs noms de rues l'histoire !

    ReplyDelete
  22. First look it was like a birds nests ! but wonderful story about it.

    ReplyDelete
  23. Whatever it means, I like it.

    ReplyDelete
  24. Elle est magnifique cette ruche en terre cuite (?), j'espère qu'elel ne sera jamais vandalisée. Il y en a une à Paris près des Halles, Pëter te le dirait aussi bien que moi qui est "at the corner of rue Rambuteau and rue Pierre Lescot (Paris’s 1rst arrondissement), the honey shop has disappeared but the sign is still there and is listed since 1984..." (je l'ai montrée sur un autre "canal" pour sign sunday :)
    La voilà

    ReplyDelete
  25. Les abeilles sont un symbole en héraldique (restons dans la lignée d'un de tes messages précédents) :
    http://heraldie.blogspot.fr/2012/12/labeille-en-heraldique.html
    On les voit sculptées en façade dans certains châteaux de la Loire par exemple, en l'honneur de Claude de France je crois. Et puis en me renseignant / l'abeille charpentière pour un message sur mon blog jardin, j'ai lu que celle-ci "est représentée dans les enluminures des Grandes Heures d'Anne de Bretagne."
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Abeille_charpenti%C3%A8re

    ReplyDelete
  26. La ruche est un symbole universel mais pourquoi celle-ci se trouve justement à cet endroit ??? Mystère....

    ReplyDelete
  27. (^‿^)✿

    Coucou chère Thérèse !

    Je te remercie beaucoup pour tes mots si gentiment déposés sur mon petit blog ce mercredi.

    Je te souhaite une belle journée ! BISES d'Asie !!!

    ReplyDelete
  28. Bonsoir qu'elle est belle et j'espère qu'elle le restera bisous

    ReplyDelete
  29. D'autres se posent la même question que toi au sujet des ruches...

    ReplyDelete