Wednesday, July 24, 2013

Le penseur des temps modernes

255 photo IMG_4387_zpsf6d0d9f7.jpg
Marché de Tournefeuille, July 2013

The thinker of modern times

22 comments:

  1. la j'ai l'impression qu'il est pas fan des brocantes mais que ces parents si ;))

    ReplyDelete
  2. voilà un proverbe..trop penser.. fait rêver..

    ReplyDelete
  3. Coucou Thérèse.
    Le penseur fait tapisserie !
    Très bonne journée. A + :))

    ReplyDelete
  4. IL a presque, je dis bien PRESQUE, la même position que celle du Penseur de Rodin, excepté au niveau des bras, chez Rodin, c'est le contraire. Il est beaucoup plus avachi. IL se tient la tête alors que Rodin supporte son menton. D'après ce que je viens de lire, le Penseur pensait, ce jeune garçon, lui, ne pense à rien

    ReplyDelete
  5. il attend que le tapis s'envole ?

    ReplyDelete
  6. Vendeur de tapis
    pas un métier d'avenir
    c'est ce qu'il se dit

    ReplyDelete
  7. Une attitude que notre père Adam avait déjà dû expérimenter après avoir croqué la pomme et que tout cela avait fini par tourner au vinaigre :-)

    ReplyDelete
  8. Il pense qu'on devrait lui lâcher les baskets

    ReplyDelete
  9. Je viens d'essayer cette position. Juste pour voir. Pas très confortable, je trouve. (Mais j'ai plus de ventre que ton penseur.)

    ReplyDelete
  10. Good title! Perhaps thinking, when will someone buy a rug.

    ReplyDelete
  11. Ha, ha. C'est bon! (Je n'ai pas visite le Musee Rodin cette fois-ci, mais je l'ai visite et Le Penseur) il y a quelques annees!)

    ReplyDelete
  12. Un Rodin ou un monument d'ennui?

    ReplyDelete
  13. Je confirme ce n'est pas un Rodin !!!!
    Comment faire pour m'envoler discrètement sur un tapis ????

    ReplyDelete
  14. Excellent capture.

    ReplyDelete
  15. la tête à l'ombre et les pieds (converse) au soleil: mais que je serais mieux avec mes copains et copines les pieds dans l'eau ou vautré sur le sable.... et dire que j'ai promis à mon père de l'aider (plus ou moins forcé!)

    ReplyDelete
  16. J'aime bien le com de Miss Yves.
    Si c'est lui le vendeur de tapis, il n'est pas près de faire des affaires ou il ne tient pas beaucoup à en faire.

    ReplyDelete
  17. Indeed he is, high-top trainers and all. Great capture.

    ReplyDelete
  18. ça donne à réfléchir......sur la difficulté d'être ado....
    Bien vu :-))

    ReplyDelete
  19. Coucou Thérèse.
    Merci pour le lien.
    Pas facile de trouver une bonne doc en Français, avec "Google traduction" ça dépanne J'ai aussi une livre offert par les enfants "Les Incas" voila, voila...
    Bon weekend A + :))

    ReplyDelete
  20. mais il s'envole à quelle heure ce tapis ?

    ReplyDelete