Wednesday, February 27, 2013

Animaux fantastiques

 photo 1741IMG_3487_zpsdb703887.jpg
Toulouse, février 2013

Une série de quinze très belles gargouilles, datant du XIII ou XIVème siècle et présentées tête en l’air, est conservée dans le cloître du musée des Augustins. Elles proviennent de l’église du couvent des Cordeliers détruite en 1873.

Fantastic animals 
A nice selection of fifteen very nice gargoyles, from the 13th and 14th century and presented heads up, are kept in the cloister of the Augustin Museum. They were rescued from the church of the Cordeliers convent destroyed in 1873.

.  photo 1742IMG_3469_zpsed94b3b2.jpg


 photo 1743IMG_3492_zps2fd52a5d.jpg

31 comments:

  1. Elles attendent La Toussaint, nez au vent!

    ReplyDelete
  2. c'est très curieux de les voir nez en l'air... elles ont l'air de crier leur détresse !

    ReplyDelete
  3. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Bonjour et merci Chère Thérèse
    pour ces belles photos de ces gargouilles !!!
    SUPERBES !!!

    Bonne continuation !!!!! :o)
    BISOUS de Thaïlande
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    ReplyDelete
  4. Those are amazing.

    ReplyDelete
  5. Unique and interesting forms !

    ReplyDelete
  6. THERESE bonjour
    h"aime beaucoup ces photos j'en vois sur NIMES en tout cas l'endroit est superbe et cette voûte est magnifique* bonne journée

    ReplyDelete
  7. Coucou Thérèse.
    Si les quinze sont de la même facture, ce dont je doute pas, elles sont magnifiques.
    C'est elles qui remplacent les nones qui déambulaient dans le cloitre.
    Ils va de sois qu'elles ont fait le vœux de silence!
    Très beau cloître également.
    Bonne journée a + :))

    ReplyDelete
  8. C'est bien qu'elles soient conservées ! Quelle rangée dans un cloître !

    ReplyDelete
  9. Merci, Thérèse, de partager avec nous. Ces gargouilles sont magnifiques. Belle journée.

    ReplyDelete
  10. pas besoin de lever la tête pour la photo..:))

    ReplyDelete
  11. Le cloître est très beau. Une expo de gargouilles, c'est intéressant.
    Comme dit Josette, le dragon (enfin ça ressemble pour moi à un dragon, crie sa détresse. C'est assez oppressant.

    ReplyDelete
  12. je ne savais pas qu'on protégé les gargouilles de la pluie

    ReplyDelete
  13. Je les trouve résolument modernes.

    ReplyDelete
  14. I've always been fascinated by gargoyles on buildings. Very lovely place! Love the pigeons flying over:)

    ReplyDelete
  15. Gargoyles have always intrigued me. Great framing on that first one!

    ReplyDelete
  16. Une présentation originale !!!!
    On se demande ce qu'elles attendent !
    Qu'on leur donne la béquée ???

    ReplyDelete
  17. Un choeur original!
    ou alors elles se gargarisent ; )

    ReplyDelete
  18. elles ont soif et attendent desespérément la pluie!

    ReplyDelete
  19. ils sont très beaux tHERESE

    ReplyDelete
  20. bin moi, c'est dans le ventre que ça gargouille !!!

    ReplyDelete
  21. They look like they're howling at the moon! I love gargoyles.

    ReplyDelete
  22. J'aime bien ce petit dragon qui semble, tel un loup, hurler à la lune.
    Il me rappelle cette pub :)

    ReplyDelete
  23. Bonjour Thérèse,
    Je découvre ton blog aujourd'hui... et me dis qu'il y a encore beaucoup de lieux mystérieux à découvrir sur Toulouse !
    Je suis du côté de Villefranche Lauragais !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeee

    ReplyDelete
  24. Il est vrai qu'elles sont belles ces gargouilles, il me semble avoir lu qpart qu'il n'en est pas deux semblables en France. Elles étaient en quelque sorte la signature des anonymes tailleurs de pierre oeuvrant pour le ciel...
    Je vois aussi un jardin médiéval en devenir ou plutôt attendant le printemps.
    Quant à "Cordeliers", cela a peut-être un rapport avec les gréements de navires.

    ReplyDelete
  25. http://melimailart.blogspot.fr/2013/03/les-paroles-senvolent.html

    ReplyDelete
  26. C'est la publication de Claude hier, qui m'a fait sortir de ma boîte cette B A L que tu reconnaîtras

    http://melimailart.blogspot.fr/2013/03/les-paroles-senvolent.html

    Merci!

    ReplyDelete
  27. Cergie
    Origine du mot "cordelier" en rapport avec le couvent: les moines franciscains, de l'ordre de St François, portaient une robe de bure ceinte d'une grosse corde "garnie" de noeuds...

    ReplyDelete
  28. Celle que tu as choisie ressemble à un bébé dragon ...

    ReplyDelete
  29. J'aime beaucoup ce bestiaire médiéval! Je trouve l'imaginaire de ces artistes très riche ! Au moins ici, vous pouvez les voir de près sans avoir à vous tordre le cou pour regarder en hauteur!

    ReplyDelete
  30. Impressionnant car, ce n'est pas leurs vocations de d'*tête en l'air * !

    A Paris n'est-ce pas ?

    ReplyDelete
  31. Que d'être tête en l'air !

    ReplyDelete