Monday, November 16, 2015

Pour rapprocher les hommes - To bring people together …

 photo 248 1 IMG_9232_zpszovvhag6.jpg
 Toulouse, Place du Capitole, 15 novembre 2015 

La poésie… la nature… et n’oublions surtout pas de défendre l’Amour et la Paix 

Poetry… nature… and most of all let us not forget to defend Love and Peace 

          " …
          C'est un temps contre nature
          comme le ciel des peintures
          comme l'oubli des tortures
          Il fait beau comme jamais

          Frais comme l'eau sous la rame
          un temps fort comme une femme
          un temps à damner son âme
          Il fait beau comme jamais

          Un temps à rire et à courir
          un temps à ne pas mourir
          un temps à craindre le pire
          Il fait beau comme jamais."

Extrait de « Maintenant que la jeunesse » Louis Aragon (1897-1982) 


          "...
           It's an unnatural weather 
          Like the sky in paintings 
          Like the oblivion of tortures 
          It's a fine day like never 

          Fresh, like water under the row 
          A weather strong like a woman 
          A weather to damn one's soul 
          It's a fine day like never 

          A weather to laugh and run 
          A weather to not die 
          A weather to fear for the worst 
          It's a fine day like never."

An excerpt from “Now that the youth” Louis Aragon (1897-1982) 
Translation Jacques Bertin 

* Un poème chanté par les Compagnons de la Chanson
* A poem sung by the Compagnons de la Chanson

18 comments:

  1. Coucou Thérèse.
    Rien n'explique rien ne justifie l’obscurantisme à l’état pur !!!!
    ☺ ♥ ☼

    ReplyDelete
    Replies
    1. Mais que cela n’empêche pas chacun d'entre nous de faire notre petit bout de chemin.

      Delete
  2. Ce matin la photo de couverture des Echos était un garde républicain au pied de la hampe de drapeau en berne de l'Elysée. Et à l'intérieur du Parisien (que je n'ai pas encore lu car il est "en main") il y a une photo de chefs religieux des trois religions monothéistes ensemble
    Oui l'art peut nous sauver mais certains justement le renie et le rejette comme tout ce qui fait le bonheur ici-bas

    ReplyDelete
    Replies
    1. Le jour où l'Art aura remplacé les religions, le monde ira sûrement mieux...
      Je rêve assez souvent de représentations chorégraphiques données dans une cathédrale, en lieu et place d'office religieux.

      Delete
    2. Aux US il y a de bien belles représentations chorégraphiques lors des offices religieux.

      Delete
  3. "La Dépêche" d'hier: Edition spéciale Etat de guerre et cinq soldats traversant un passage clouté...

    ReplyDelete
  4. la poésie contre l'obscurantisme c'est une belle bataille pourvu que tu sois entendue

    ReplyDelete
    Replies
    1. Vrai, l'émission improvisée de Laurent Ruquier samedi soir m'a fait réfléchir.

      Delete
  5. Un texte magnifique pour dire l'ambivalence de la vie ! Nous avons besoin de nous nourrir avec tout ce qui est beau pour le réinjecter dans ce monde malade, pour nous nourrir les uns les autres, pour construire ou reconstruire la paix jour après jour. Merci Thérèse !

    ReplyDelete
  6. MERCI Thérèse
    Nous sommes tous choqués par les événements de vendredi soir
    C'est tragique
    Les poèmes sont émouvants et font réfléchir.

    BISES

    ReplyDelete
  7. un post très émouvant

    ReplyDelete
  8. Beautiful post Therese!

    ReplyDelete
  9. Belle image , très harmonieuse.

    ReplyDelete
    Replies
    1. En fait avec mon émotion ressentie ces jours derniers j'ai oublié de mettre la seconde image du confluent Ariège Garonne!!!

      Delete
  10. Love and peace: indeed.

    ReplyDelete
  11. Comme une troisième aiguille à l'horloge, le drapeau en berne semble symboliser la minute de silence.

    Merci, Thérèse, pour la découverte du poème, de la chanson et de Marc Ogeret.
    Maintenant que ma jeunesse s'est enfuie, il me semble qu'il fait moins beau que "de mon temps"...

    ReplyDelete
  12. "un temps à ne pas mourir" tu nous adresses un message sobre et symbolique.

    ReplyDelete
  13. La poésie pour répondre à la barbarie! La force des mots!

    ReplyDelete