Thursday, October 16, 2014

Festival « Jardins synthétiques »

 photo 1261IMG_4967_zpsb916fc08.jpg Toulouse, Chapelle des Carmélites, octobre 2014 

Pour ce qui est de l'image No 2 (billet précédent) il s'agit d'une installation à la chapelle des Carmélites que j’ai intitulée "entre réel et irréel" d'Émilie Faïf, scénographe plasticienne.
Son oeuvre est faite de rêves qui épousent les couleurs et les contours de la réalité. Ils en dessinent une sorte de double où la lumière ne fait pas d'ombres, où le lourd devient léger, où les vœux ne retombent jamais.

Festival “Synthetic gardens”
Concerning the image Nr 2 (previous post) it is an artist’s installation at the Camelite chapel. I gave this installation a title: “Between real and unreal.” It is from the scenographer and artist Émilie Faïf. 
Her work is made of dreams which are matching with reality's colors and contours. They are kind of drawing a double where light has no shadows, where heaviness becomes lightness, where wishes never fall back.
   photo 1262IMG_4979_zps2caeda54.jpg

Il faut avouer que je n'ai pas trop aimé cette installation surtout à cause du matériau choisi, mais l’œuvre se devait synthétique…

I must admit I did not like this installation very much probably because of the chosen material; on the other hand the work had to be synthetic…
   photo 1263IMG_4976_zps4a3f6e06.jpg

Dommage de ne pas avoir encore vu ses autres œuvres mais je vous conseille vivement de vous asseoir confortablement et de visiter son site, qui est plein de belles surprises.

Too bad I haven't seen yet any of her other works but I advise you to sit back, click on the link and enjoy. It is full of wonderful surprises.

 photo 1264_zps68a7c65b.jpg
 

 photo 1265IMG_4970_zps8deece58.jpg
 

25 comments:

  1. une démarche intéressante mais est ce le lieu le plus approprié ?

    ReplyDelete
  2. C'est très beau à voir.
    Cela me fait plaisir de constater que l'imagination et le rêve l'ont emporté sur la technique et la pratique.

    ReplyDelete
  3. I love it, it is soft and smooth. Beautiful images.

    ReplyDelete
  4. Si j'ai bien compris, le but était de donner l'illusion que les tableaux se trouvent au-dessus d'une mer de nuages.
    Il faut voir l'installation sur place pour dire si c'est vraiment le cas.
    Tes photos ont capté de beaux effets de lumière, c'est déjà ça :-)

    ReplyDelete
  5. L'idée me plaît.
    L'installation me paraît en accord avec le côté céleste, sublime,des tableaux, mais y a -t-il suffisamment d'espace pour circuler devant lesdits tableaux ?

    ReplyDelete
  6. Je suis allée parcourir le site; quelle créativité!!!
    Et toujours-ou souvent-ce besoin de s'élever, au sens propre, de s'envoler.

    ReplyDelete
  7. Pas beaucoup d'espace pour tourner autour... Il faut passer dans les stalles sur le cote droit...

    ReplyDelete
  8. j'aime ...aussi et surtout tes photos!

    ReplyDelete
  9. Je reviendrai pour accéder au site qui est trop long ce matin à charger...
    Une lumière sans ombre... Cela me fait penser au soleil au zénith, c'est alors à la fois que les ombres sont les plus courtes ou même inexistantes et à la fois la lumière la plus forte et écrasante....

    ReplyDelete
  10. le contraste "d epoque" est saissisant j aime bcp ;o)

    ReplyDelete
  11. Je suis un peu comme toi, je n'aime pas trop cette installation, surtout dans ce lieu si beau.
    C'est les horreurs qu'on expose soit dans la Galeries des Glaces ou les jardins du Château de Versailles.
    C'est très original, je ne sais pas, j'aurais plutôt vu ça dehors.
    Entre les arbres de Miss Yves.

    ReplyDelete
  12. moi, ça me plait et sans tricher j'avais tout de suite penser à la présentation éthérée des tableaux à travers les nuages. Ce n'est pas sans doute très facile à réaliser mais c'est original et poétique (dans l'intention). J'irai voir le site ce soir

    ReplyDelete
  13. Les tableaux religieux classiques présentent de si belles nuées, avec des rayons les transperçant, c'est pourquoi que je trouve cohérent le lien avec l'installation .
    Dommage que l'on soit gêné pour circuler.

    ReplyDelete
  14. j'ai visité le site et j'aime pas ce recyclage de textile que reste t il à Emaüs ?

    ReplyDelete
  15. I would never have guessed. I like the description you gave.

    ReplyDelete
  16. Beautiful images, Thérèse!
    Thanks for introduce me to the artist Émilie Faïf.

    ReplyDelete
  17. Alors là pour le coup j'adore. Ethereal is the word that comes to mind...

    ReplyDelete
  18. It does seem a connection could be made between the airy images floating above the figures in the paintings and the billowy nature of the fabric.

    ReplyDelete
  19. Tu n'aimes pas? mais est-ce tes photos? moi je la trouve très belle, très aérienne, cette oeuvre!

    ReplyDelete
  20. This is really fascinating to me. I clicked the link and was wowed. Amazing work.

    ReplyDelete
  21. Interessant, mais je suis d'accord avec toi; l'ensemble ne me plait pas tellement.

    --I'll be out of town for two weeks,so won't be able to comment for a while.

    ReplyDelete
  22. En tout cas cette installation te fait réaliser de très belles photos agréables à regarder dans la lumière et l'ombre...

    ReplyDelete
  23. j'ai visité cette ravissante chapelle l'an dernier et il est difficile de savoir si cette installation me plairait,le concept est séduisant mais ce que je sais c'est que tu as fait de bien belles photos .
    Bon dimanche

    ReplyDelete
  24. I don't like it either but your closeup shots are beautiful!

    ReplyDelete