Monday, February 17, 2014

Décorations peintes dans les livres… 1/2

41 1 photo 411IMG_0426_zps0c6240ed.jpg Toulouse, rue de Metz, musée des Augustins, février 2014

Une exposition des plus intéressantes sur les enluminures au musée des Augustins (musée des Beaux-Arts) 

Illuminations Works in books 
Such an interesting exhibit about illuminations at the Musée des Augustins (fine arts museum) in Toulouse.

  41 2 photo 412IMG_0429_zps1dcc5b05.jpg
Toulouse, musée des Augustins, février 2014

Des enluminures de genres différents: des textes sacrés, des livres pour célébrer le culte chrétien, des manuscrits destinés aux étudiants et aux professeurs, des ouvrages consacrés au droit et à l’identité individuelle et enfin des livres de prières.
Ici, un montage de 34 fragments provenant d’un antiphonaire et d’un bréviaire. On y voit les armoiries de Philippe de Lévis avec sa devise «Spes mea deus » (Dieu est mon espoir.) Philippe de Lévis, évêque de Mirepoix de 1497 à 1537,  passa de nombreuses commandes d'enluminures pour sa cathédrale. On s'interroge toujours sur l'identité des peintres.

Different illuminations: sacred texts, books consecrated for Christian worship, manuscripts intended for students and teachers, writings devoted to law and to individual identity and finally prayer books. 
Here an assembly of 34 fragments coming from an antiphon and from a breviary. One can see Philippe de Levis' armories with his motto “Spes mea deus” (God is my hope.) Philippe de Lévis, bishop of Mirepoix from 1497 to 1537, commissioned a large number of illuminations for his cathedral but the painters’ identity is still unknown.
  41 3 photo 413IMG_0434_zpsb218590a.jpgMusée des Augustins, février 2014.  
Muhammad ibn Sulayman al-Jazuli « Litanies en l’honneur du prophète » Afrique du Nord, Maroc ? 1664 / Muhammad ibn Sulayman al-Jazuli “Litanies in honor of the prophet” North Africa, Morocco? 1664

On y trouve la description du tombeau du prophète Muhammad à Médine entre autres.

One can find among other elements the grave’s description of Prophet Muhammad in Medina.

41 4 photo 414IMG_0418_zps828d6fbb.jpg
   Musée des Augustins, Toulouse, février 2014

27 comments:

  1. la visite virtuelle sur le site et tes photos donnent envie de voir l'expo

    ReplyDelete
  2. Ces enluminures illuminent cette journée grise.

    ReplyDelete
  3. On a peine à imaginer le travail patient, tout en finesse et précision que les enluminures exige. Coup de coeur pour ta dernière image et celles de ton précédent article (clic) sur le "musée des Augustins"!

    ReplyDelete
  4. quel art et quels artistes tout en modestie, j'imagine aussi la préparation des couleurs !

    ReplyDelete
  5. Hard to imagine the hours that went into the intricate details in those illuminated manuscripts. What do we do today that is remotely comparable? Science and technology, maybe...

    ReplyDelete
  6. Au musée des Beaux-Arts d'Angers, il y a, depuis novembre 2013 jusqu'en mars, le même type d'exposition sur les trésors enluminés des musées de France :

    http://musees.angers.fr/expositions/en-ce-moment/exposition-tresors-enlumines-des-musees-de-france/l-exposition/presentation-de-l-exposition/index.html

    ReplyDelete
  7. This is amazing!

    ReplyDelete
  8. Des merveilles qui nous font voyager à travers le temps...

    ReplyDelete
  9. (•̃‿•̃)
    ❀ Bonjour et merci de nous faire participer à cette belle exposition !!!
    GROS BISOUS et bonne journée Thérèse ღ !!!!

    ReplyDelete
  10. I like the light in the first shot.

    ReplyDelete
  11. Love the shadows and the columns! And illuminated books have always fascinated me -- such beautiful detail!

    ReplyDelete
  12. L'affiche semble un peu éloignée du sujet de l'exposition.

    ReplyDelete
  13. Belle exposition, une que je n'aurais pas ratee. J'aime les manuscrits illumines.

    ReplyDelete
  14. Coucou Thérèse.
    j'ai beaucoup les enluminures...
    Elles datent d'une époque où on donnait tu temps aux temps.
    Et puis les moines copistes trimaient du matin au soir pour de simples prières.
    Passe une très bonne journée.
    A + :o)

    ReplyDelete
  15. J'adore les livres, j'adore les enluminures, j'adore le Moyen Age. Dès lors, je pense que je suis un tantinet jalouse... :-)

    ReplyDelete
  16. j'aime aussi beaucoup les enluminures car elles sont le résultat d'une passion, d'un travail minutieux et appliqué où le temps n'est pas mesuré. J'aime aussi les couleurs juste un peu fanées.

    ReplyDelete
  17. Nous voici bien loin des livres numériques, cependant comment regretter ce temps où la lecture était réservée à une élite ?
    De nos jours il reste les carnets de voyage qui s'exposent parfois au musée de la Poste
    ;-)
    Ou les "livres d'or" comme celui de ma grand'mère.

    ReplyDelete
  18. Si mon mari tient ses engagements (il est à un salon à Angers > mercredi) nous retournons voir l'expo de Versailles / Le Nôtre qui se termine le 23 janvier. Ses plans, ses livres de compte. Youpi !

    ReplyDelete
  19. That had to be a wonderful exhibit. It made me think about the time I spent at the British Library looking at some of the most interesting manuscripts many with gorgeous work like this in them.

    ReplyDelete
  20. Alain,
    Non l'affiche se refere bien a l'exposition.
    Il s'agit du livre d'heures de Jean Mole au chapitre des psaumes de la penitence "Bethsabee au bain."

    ReplyDelete
  21. Patricia,
    Oui en effet il y a en parallele une exposition a Angers comme tu le signales et une a Lille. Les deux musees presentent les oeuvres recensees dans leurs regions respectives.

    ReplyDelete
  22. Super d'avoir visité ce Musée Thérèse. J'aime aussi aller dans les musées voir les oeuvres d'art. Bonne semaine. Bisous. Myko.

    ReplyDelete
  23. une superbe expo sans doute ! ça me plairait beaucoup !

    ReplyDelete
  24. Comme Fifi, coup de cœur pour ta dernière photo !

    Comme Alain, j'ai pensé que l'affiche montrant une miniature n'était pas très pertinente pour une expo sur les enluminures.
    Or, en suivant ton lien je suis arrivée (sur cette page) et j'ai appris que la "miniature pleine page" fait désormais partie des enluminures. Ce dont je n'étais pas sûre, pensant que seuls les motifs, tels que les initiales et encadrements ornés, étaient ainsi dénommés.

    Du coup, j'ai appris aussi que le mot "miniature" ne puise pas son origine dans "minimum" (en relation avec ses dimensions réduites, comme je le pensais jusqu'ici) mais dans "minium", un des pigments employés pour réaliser les enluminures.

    Alors merci, Thérèse, pour ce billet enrichissant ;-)

    ReplyDelete
  25. Un beau souvenir enluminé !!!
    La prochaine fois que je vais aux Augustins, j'essaierais de ne pas oublier une batterie supplémentaire !!!

    ReplyDelete
  26. Une exposition passionnante! je dois aller à Bordeaux en Avril, il faudrait que je trouve le temps de m'arrêter à Toulouse! Tu me donnes envie de découvrir la ville.

    ReplyDelete