Thursday, October 17, 2013

"Le mois de l'image 2013" 5/6

292 1 photo 2921IMG_5354_zps2fc68982.jpg Toulouse, Place Saint Georges, septembre 2013

Sophie Brokmann
« Les détails » Les objets avec leur réalité propre : leur passé, leurs sensations…

Sophie Brokmann 
« Traces » The objects with their own reality : their past, their feelings…
  292 2 photo 2922IMG_5356SophieBrokmann_zps1ff86e1c.jpg

292 3 photo 2923IMG_5353_zpsd543b759.jpg

  Photo 2 de plus près, à la demande de Claude
 Close-up of the picture No 2 following Claude's request.

292 4 photo IMG_5356_zps06b75fa1.jpg

23 comments:

  1. Ces images interpellent !
    et c'est très bien !

    Bises et bonne continuation chère Thérèse ! ✿

    ReplyDelete
  2. Coucou Thérèse.
    Dans image, il y a bien imaginaire !
    L'imaginaire fait tout dans la perception que nous avons des choses, des objets, des images bien sur...
    Bonne journée A + :))

    ReplyDelete
  3. "Look!",injonction du panneau publicitaire en haut à gauche...
    Le monsieur pressé ne s'en soucie guère


    Ce n'est peut-être pas de la poésie, au sens où l'entendait Apollinaire aux débuts de la publicité, mais il est évident que les mages , les affiches, les les mots, graffitis font partie de notre cadre quotidien.


    Zone, Alcools

    "J'ai vu ce matin une jolie rue dont j'ai oublié le nom
    Neuve et propre du soleil elle était le clairon
    Les directeurs les ouvriers et les belles sténodactylographes
    Du lundi matin au samedi soir quatre fois par jour y passent
    Le matin par trois fois la sirène y gémit
    Une cloche rageuse y aboie vers midi
    Les inscriptions des enseignes et des murailles
    Les plaques les avis à la façon des perroquets criaillent
    J'aime la grâce de cette rue industrielle
    Située à Paris entre la rue Aumont-Thiéville et l'avenue des Ternes"


    http://www.toutelapoesie.com/poemes/apollinaire/zone.htm

    ReplyDelete
  4. Missive,
    Comme quoi tout nous rattrape et nous attrape...

    ReplyDelete
  5. Un pied à terre pour just a look.
    Je ne vois pas bien ce que regarde le monsieur sur la deuxième photo.

    ReplyDelete
  6. Merci Thérèse !
    Tu sais j'ai la vue basse.

    ReplyDelete
  7. j'adore quand la photo sort dans la rue
    tu devrais visiter la Gacily

    ReplyDelete
  8. S'arrêter pour regarder, c'est déjà beaucoup quand la rue est envahie d'images...

    ReplyDelete
  9. il est vrai qu'il y a beaucoup d'images ! Belle exposition !

    ReplyDelete
  10. Aujourd'hui c'était la Journée du Refus de la Misère.

    La caravane est d'actualité...

    bien en phase avec les lycéens qui manifestent contre les expulsions

    ReplyDelete
  11. la caravane ,ma deuxième maison... en plus petit! :))

    ReplyDelete
  12. J'adore la dernière photo !

    ReplyDelete
  13. I like your first shot with the different types of people, 2 casual bikers & a man commuting from work (maybe?).

    ReplyDelete
  14. At least one person semi-looked at them.

    ReplyDelete
  15. It's a good thing - bringing art outdoors to the people rather than keeping it sequestered in buildings.

    ReplyDelete
  16. Je devrai peut-être aller exposer mes photos dans la rue, peut-être que je deviendrai célèbre. :-)

    ReplyDelete
  17. j'aime ces expos dans la rue ! A lyON ça se fait aussi

    ReplyDelete
  18. I love the way these photos lead us to see more deeply into things we'd normally not notice.

    ReplyDelete
  19. Juxtapositions.... et là au moins il n'est pas interdit de prendre des photos.....

    ReplyDelete
  20. Le monsieur pressé a le look ! Les filles prennent le temps d'admirer.
    J'aime beaucoup cette idée d'exposition de photos dans la rue. Comme toi je serais très intéressée par les passants qui s'y intéressent :-)

    ReplyDelete
  21. je viens de regarder les 2 messages précédents que je n'avais pas vus étant en pointillés présente.
    J'aime beaucoup et aussi celui-ci avec les passants et leurs réactions ; indifférents , pressés vivat leur vie ou attentifs.

    ReplyDelete
  22. C'est vraiment très chouette de mettre des expositions dans la rue. Celle-là, en plus, me semble très attirante.
    Bon dimanche.

    ReplyDelete
  23. Des hommes qui portent la cravate, cela existe encore ?

    ReplyDelete