Monday, September 07, 2015

Le Théâtre-Musée Dalí 2/4

 photo 230 1 IMG_6385_zpsbfvfrrly.jpg Figueres, Espagne, juillet 2015

Des mannequins dorés aux bras tendus ornent les toits et les murs intérieurs et saluent les visiteurs du musée que Dali a entièrement fait réaliser sur les restes de l'ancien théâtre de Figueres, détruit par le feu en 1939, et où repose aujourd’hui sa dépouille.

Quelques symboles sur cette photo, chers à Dalí et décrits ici brièvement: Si vous désirez en savoir plus il y a plusieurs sites sur le web dont celui-ci.

Le pain : Dalí en est un grand admirateur et en fait couvrir les murs extérieurs du musée, symbole de l’humanité et de son besoin de manger.
*Les pains de Dalí sont représentés ronds sur la photo du dernier billet.

L’œuf: objet fétiche pour Dalí, un emblème de pureté et de perfection, un symbole de la vie antérieure suivie de renaissance avec son contraste entre l'extérieur dur et l'intérieur mou.

"L'œuf représente les protéines et une matière assoiffante..."
Rencontre avec SALVADOR DALI 11 mai 1965 INA.fr

Nous "rentrerons" dans l'œuf au prochain billet.


Dali Theater-Museum
Golden mannequins with arms outstretched adorn the roofs and the inside walls, they seem to be greeting the visitors of the Museum that Dalí has entirely conceived on the remains of the former theatre of Figueres, destroyed by the fire in 1939, and where Dalí is now buried.

A few symbols on this picture, symbols that are quite dear to Dalí and only briefly described here If you want to learn more about the symbols, please check here for example.

Bread: Dalí is actually an avid fan and has the outsides walls of this museum decorated with bread rolls, bread is for Dalí a symbol of humanity and its need for food.

 * Dalí’s bread is represented as rolls on the previous post.

The egg is an image that symbolizes purity and perfection, a symbol of anterior life followed by rebirth with a contrast between the outside being hard and the inside soft.

“The egg is representing the proteins and an exhausting material”
Meeting with Salvator Dalí, May 11th 1965 INA.fr 

We’ll "enter" the egg on the next post.


 photo 280 2 IMG_6395_zps76fgovdc.jpg

*Figueres en catalan, Figueras en castillan.
La langue officielle de l’Espagne est l’espagnol ou Castillan, à l’époque de Franco, entre 1939 et 1975 le catalan était prohibé, le pourquoi de Figueras.

* Figueres in Catalan, Figueras in Castillan
The official language in Spain is Spanish or Castillan. During Franco’s era, between 1939 and 1975 Catalan was a banned language that explain the given name at the time of Figueras.

17 comments:

  1. "sur les restes de l'ancien théâtre de Figueres, détruit par le feu en 1939, et où repose aujourd’hui sa dépouille."

    Prémonition? Hasard objectif?

    ReplyDelete
  2. 1984 Dali est très gravement brûlé lors de l' incendie de sa chambre, au château de Pubol.

    Girafes en feu

    ReplyDelete
    Replies
    1. Prête à rentrer dans l'oeuf au prochain billet .

      Delete
  3. Oh merci pour tous ces liens...
    bonne journée à toi

    ReplyDelete
  4. Après l'énigme, la visite. Merci à toi de nous faire voyager!

    ReplyDelete
  5. Les mannequins dorés Art-Déco évoquent les statuettes des oscars d'Hollywood, où Dali eu quelques expériences de collaboration avec des réalisateurs, Hitchcock notamment.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour le lien: brillant. On y retrouve en effet l'esprit Dali.

      Delete
  6. Coucou Thérèse.
    On me peu pas dire que j'admirais Dali, de son vivant je le trouvais trop extravagant.
    Voici un lien où sa dernière muse (Amanda Lear) parle de lui.
    http://www.parismatch.com/Culture/Art/Dali-Amanda-Lear-sa-muse-s-amuse-159925
    Très belle semaine.
    A + ☺ ☼

    ReplyDelete
  7. Journée chargée aujourd'hui, je reviendrai ce soir Thérèse
    Belle journée à toi

    ReplyDelete
  8. Magique. Un jour, il faudra que j'y aille...

    ReplyDelete
  9. Suis un peu comme Daniel, pas très admiratrice de Dali mais je peux comprendre que certains aiment.
    Du pain pour des mouillettes à tremper dans l'oeuf. Je suis je ne suis pas sérieuse.
    Pardon, je file !

    ReplyDelete
  10. This must be an amazing place.

    ReplyDelete
  11. un beau musée sans doute... :)

    ReplyDelete
  12. j'ai voulu y aller mais j'ai été effrayé par la file d'attente

    ReplyDelete
  13. Un endroit où je rêve d'aller (comme au musée Picasso de Barcelone).
    Une file d'attente il y en avait une très longue pour l'expo au musée Pompidou en 2013. La fréquentation a été battue par l'expo Jeff Koons (que je ne regrette pas d'être allée voir et où les photos étaient autorisées. File d'attente moins longue car j'y suis allée un soir)

    ReplyDelete
  14. Such glorious excess...

    ReplyDelete