Thursday, October 10, 2013

"Le mois de l’image 2013" 1/6

 photo 2881IMG_5254_zps97316839.jpg
Martin Parr, "Life's a beach" Chile,Valparaiso 2007 Magnum Photos.  Map Toulouse, septembre 2013

Extrait de l’interview de Martin Parr par le magazine culturel Ramdam:
R:… À votre avis, qu’est ce qui fait qu’une image devient soudainement remarquable?
MP: Quand elles illustrent une ambiguïté moderne.

The Photo Month 
“Map Toulouse” September 2013 
Excerpt from the interview with Martin Parr by the Randam cultural magazine: 
R: … In your view what makes an image all of a sudden become remarkable? 
MP: When it illustrates a modern ambiguity.
  288 2 photo 2882IMG_5257GB_zps42ee473d.jpgMartin Parr, Weymouth 1999 Magnum Photos. Map Toulouse, septembre 2013

31 comments:

  1. ✿ Merci chère Thérèse pour ces deux belles photos qui illustrent à la perfection cet événement "le mois de l'image" !!!
    SUPERBES !

    Bises et bonne journée à toi ! ✿

    ReplyDelete
  2. Randy,
    http://en.wikipedia.org/wiki/Martin_Parr
    Answer on your blog.

    ReplyDelete
  3. Des photos nettes, bien cadrées, de belles couleurs...Martin Parr est bien différent de beaucoup de photographes actuels (et de blogueurs) qui pensent qu'une photo d'art doit être floue et de travers.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ben ça ! Je m'insurge ! Beaucoup de photos floues (mais c'est voulu, à cause de la mise au point) et de travers (le niveau de la mer par exemple)

      Delete
  4. Ton coup d'oeil est remarquable, Thérèse, pour les repérer :-)) Coup de coeur pour tes deux images !!!
    Je m'en vais consulter wiki...

    ReplyDelete
  5. La jeune fille de la plage est de retour :-)

    ReplyDelete
  6. des photos illustrant bien le propos !
    bonne journée Thérèse

    ReplyDelete
  7. Sur la deuxième, je préfère les pieds d'été aux têtes sous foulard.
    Elle est top ta photo pour illustrer le propos comme dit Josette.

    ReplyDelete
  8. Bel à-propos, effectivement, dans tes choix.

    Suis-tu (via internet, le prix Bayeux ?)

    ReplyDelete
  9. songes-tu toujours à illustrer en photo les 10 mots de la francophonie ? (ou l'un d'eux ?)

    ReplyDelete
  10. ah les expos grands formats , c'est quand même super ! :)

    ReplyDelete
  11. IL y a vraiment de l'ambiguïté dans ces photos.

    ReplyDelete
  12. En haut entre jupe courte et bikini, convergence, pas d'ambiguïté.
    En bas, entre jambes nues et têtes voilées, divergence, pas de plage pour les enfoulardées...

    ReplyDelete
  13. Interesting thought but, I'm not sure I agree.

    ReplyDelete
  14. The pictures are so bright and busy they make the real life people look lonely. I like the composition of your photos showing such a contrast.

    ReplyDelete
  15. Belles photos Thérèse et les photos du mois de l'image sont belles aussi.
    Que tout aille bien. Bisous ;)

    ReplyDelete
  16. En fait, je trouve que le terme "contradiction" conviendrait mieux que le mot "ambiguïté"

    En haut, je vois une contradiction entre la foule, les amoureux, les couleurs, l'espace et la solitude, voire l'enfermement et le noir.

    ReplyDelete
  17. Missive,
    Tu as raison "contradiction" voire "opposition" conviendrait mieux mais il faut dire que l'extrait que j'ai choisi dans l'interview ne se rapportait à ces images en particulier...

    ReplyDelete
  18. c'est chouette ça !!!

    ReplyDelete
  19. Interesting answer...
    I don't know Martin Parr but I will Google him. It is always a pleasure visit you.

    ReplyDelete
  20. Et il a bien raison, comme surtout ta deuxieme photo l'exprime! :)

    ReplyDelete
  21. I like your juxtapositions here.

    ReplyDelete
  22. Cataloguée photographie documentaire, j'aime bien qu'il soit le témoin de son époque et de son milieu...

    Nous avons eu une belle expo Depardon à Cergy, il m'étonne que cela ait été cette année à croire que je n'ai plus la notion du temps....

    http://www.ville-cergy.fr/fileadmin/user_upload/a_telecharger/maville/espace_presse/dossier-de-presse-cergy-exposition-raymond-depardon-villes.pdf

    ReplyDelete
  23. Moi, je dirais "contraste" entre deux mondes...

    ReplyDelete
  24. Oui "opposition" dans les deux photos. La première a de l'humour, la solitude des amoureux sur cette plage bondée.

    ReplyDelete
  25. Belle idée d'associer les photos avec des passants. Sur la seconde photographie, j'aurais préféré voir la dame au chapeau qui se trouve devant la porte d'entrée du bâtiment, plutôt que les trois femmes portant voile et sur lesquelles bon nombre de racistes et xénophobes (de passage sur ce blog) pourraient stigmatiser. Oui, vraiment, la dame au chapeau pour éviter toute confusion.

    ReplyDelete
  26. En réalité d'après les affiches ce n'était pas la même expo. MP adore les plages et les vacances, les loisirs et les couleurs très saturées. Il y a eu à Evian deux niveaux d'expo, d'anciennes photos et des photos prises à Evian, j'avoue ne pas avoir apprécié celles d'Evian, j'avais commencé un commentaire à ce propos mais y ai renoncé

    ReplyDelete
  27. Et les blogs "moi moi moi", tu les aimes ?
    ;-)

    ReplyDelete
  28. J'ai aussi vu Martin Parr à l'Hôtel de Ville de Paris cette année à une expo consacrée à Magnum.

    ReplyDelete