Wednesday, December 18, 2013

Noël en scènes 1/2

14 1 photo 141IMG_6182_zpsbefc3cd9.jpg
 Cour Henri IV, Le Capitole, Toulouse, décembre 2013


A staged Christmas

The love embroiderer 
She gives birth to touching stories by embroidering our lives…

  14 2 photo 142IMG_6183_zps3be719c4.jpg

From her hands emerge romances.

14 3 photo 143IMG_6184_zps63d55510.jpg
 

14 4 photo 144IMG_6185_zps6c0bbaf3.jpg


 The heart mender
  14 5 photo 145IMG_6189_zps9f7fd315.jpg

She mends the torn, bleeding, broken hearts… 

  14 6 photo 146IMG_6191_zpsa2a23345.jpg

She mends fraying loves and heals wounded passions.


14 7 photo 147IMG_5931_zpsbdc05af8.jpg
 

29 comments:

  1. Cela me rappelle le dernier couplet d'une chanson ancienne de Berthe Sylva:
    le racommodeur de faïence et de porcelaine

    http://www.ina.fr/video/I06256933

    ReplyDelete
  2. Onirique, et un peu inquiétant: bref, tout ce que j'aime.

    ReplyDelete
  3. ❀ ❀ ❀
    Oh ! Comme j'aime cette publication remplie de poésie ! MAGNIFIQUE !

    MERCI à toi chère Thérèse pour
    GROS BISOUS et à bientôt !
    ❀ ❀ ❀

    ReplyDelete
  4. Missive,
    Tres fin. Des mimes en effet. Des temps de pause, des gestes et des regards appuyes vers les objets eux-memes, vers les spectateurs egalement.
    Le fait de s'adresser a des gens qui pour la plupart ne font que passer rapidement renforce le propos.
    Saisir les reflexions autour de soi est bien revelateur d'un monde qui saisit tout au vol.
    Merci pour le lien sur "Le raccomodeur de porcelaine» et de porcelaine."

    ReplyDelete
  5. I LOVE these! They make me think of the Moirai -- the three Fates of Greek mythology.

    ReplyDelete
  6. So much true Vicki. I did not think about it.
    These are mime plays. The actors pause for a while and have gestures and special expressions directed towards spectators as well as towards the objects themselves.
    The fact that they address people passing through reinforces the message.

    ReplyDelete
  7. Looks like a wonderful event.

    ReplyDelete
  8. Beautiful. Scary....and totally unexpected. I love it. Such a strange thing to see this time of year....the masks!!! Thanks for sharing these. Hope you have a wonderful holiday! Chris:)

    ReplyDelete
  9. Bonjour THERESE j'aime ces gestes justement Merci pour ces textes et ces superbes photos bisou

    ReplyDelete
  10. Coucou Thérèse.
    J'ai un instant cru que tu nous avais ressorti les tables de la loi !!!
    La brodeuse c'est belette tout de rose vêtue..
    Bonne journée A + :))

    ReplyDelete
  11. En quelques mots, tout est dit, et si joliment dit qu'on a bien envie de leur commander tout un trousseau !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeee

    ReplyDelete
  12. Une poésie tout en rouge Noël. Z'aime un peu moins les masques, moi.
    C'est le côté mystérieux du côté poétique.

    ReplyDelete
  13. Je viens de regarder le Raccommodeur de FaÎence, sais tu que chez moi, j'ai un racommodeur de terre cuite. Si ! Si ! Et j'en suis bien contente.

    ReplyDelete
  14. comme c'est poétiquement beau... je resterai devant comme les enfants devant les boutiques du père noël !

    ReplyDelete
  15. Rouge comme l'amooooour, mais tirant un peu sur le bleu, malgré tout.

    ReplyDelete
  16. Elle me donne la trouille!

    ReplyDelete
  17. I have never seen anything like it! Amazing!

    ReplyDelete
  18. Cela se passe dans une petite baraque foraine?

    ReplyDelete
  19. Des personnages un peu inquiétants malgré la beauté.... Elles brodent et décorent nos vies, certes, mais il faut se méfier des fileuses, celles qui tiennent les fils de la destinée!

    ReplyDelete
  20. Leurs visages accrochent bien l’œil du passant ainsi que leurs toilettes !!! Des faiseuses de bonnes aventures en quelque sorte !!!!

    ReplyDelete
  21. Most interesting, and a little creepy :-)

    ReplyDelete
  22. On pourrait résumes ces belles photographies et leurs contenus par la phrase : "Perlez-moi d'amour".

    ReplyDelete
  23. un bien beau métier

    ReplyDelete
  24. J'adore ces métiers : on devrait fonder une école.

    Cependant j'aurais aimé des masques de visages plus harmonieux. Pour moi ces becs ont quelque chose de grinçant qui ne colle pas bien au propos. Mais c'est tout personnel, évidemment.

    ReplyDelete