Sunday, May 05, 2013

Mais où sont les pions ? 2/2

 photo 203IMG_4367_zpsef8c6d53.jpg Tournefeuille, avril 2013
L'un d'entre eux aurait pu ou tout simplement était un A400M, un avion de transport. Malgré le fait que je ne sois  pas une spécialiste, j’en suis pourtant presque sure.
En lisant samedi le billet de Bruce évoquant les deux récents anniversaires: celui de Willy Nelson, un chanteur de country, et de Peter Seeger, un chanteur folk, je me suis penchée un peu plus attentivement sur les paroles de la chanson de Pete, citée dans son billet, "Where have all the flowers gone?"

Pawns in a larger game
One of the pawns could have been or even was an A400M, an air lifter. Though I am not a specialist I am pretty sure it was one.
While reading Bruce's post the other day, who was referring to the recent birthdays of Willy Nelson and of Peter Seeger, I took a closer look at the lyrics of Pete's referred song "Where have all the flowers gone?"

Where have all the flowers gone?
Long time passing
Where have all the flowers gone?
Long time ago
Where have all the flowers gone?
Girls have picked them every one
When will they ever learn?
When will they ever learn?

Where have all the young girls gone?
Long time passing
Where have all the young girls gone?
Long time ago
Where have all the young girls gone?
Taken husbands every one
When will they ever learn?
When will they ever learn?

Where have all the young men gone?
Long time passing
Where have all the young men gone?
Long time ago
Where have all the young men gone?
Gone for soldiers every one
When will they ever learn?
When will they ever learn?

Where have all the soldiers gone?
Long time passing
Where have all the soldiers gone?
Long time ago
Where have all the soldiers gone?
Gone to graveyards every one
When will they ever learn?
When will they ever learn?

Where have all the graveyards gone?
Long time passing
Where have all the graveyards gone?
Long time ago
Where have all the graveyards gone?
Covered with flowers every one
When will we ever learn?
When will we ever learn?



Qui peut dire où vont les fleurs du temps qui passe?
Qui peut dire où sont les fleurs du temps passé?
Quand à la saison jolie, les jeunes filles les ont cueillies,
Quand saurons-nous un jour,
Quand saurons-nous un jour?

Qui peut dire où vont les filles du temps qui passe?
Qui peut dire où sont les filles du temps passé?
Quand va le temps des chansons, se sont données aux garçons,
Quand saurons-nous un jour,
quand saurons-nous un jour?

Mais où vont tous les garçons du temps qui passe?
Mais où sont les garçons du temps passé?
Lorsque le tambour roula, se sont faits petits soldats,
Quand saurons-nous un jour,
quand saurons-nous un jour?

Mais où vont tous les soldats du temps qui passe?
Mais où sont tous les soldats du temps passé ?
Sont tombés dans les combats, et couchés dessous leur proie,
Quand saurons-nous un jour,
quand saurons-nous un jour?

Il est fait de tant de croix, le temps qui passe,
Il est fait de tant de croix, le temps passé,
Pauvres tombes de l'oubli, les fleurs les ont envahies,
Quand saurons-nous un jour,
quand saurons-nous un jour?

Qui peut dire où vont les fleurs du temps qui passe?
Qui peut dire où sont les fleurs du temps passé?
Quand à la saison jolie, les jeunes filles les ont cueillies,
Quand saurons-nous un jour,
quand saurons-nous...jamais?


25 comments:

  1. ♡✿♡ ♡✿♡ ♡✿♡
    Bonjour chère Thérèse
    merci pour cette superbe photo !!! Magnifique cet avion dans ce ciel bleu !!!!
    J'aime bien aussi cette chanson que chantait M. Dietrich.
    GROS BISOUS et bon dimanche ! :o)
    ♡✿♡ ♡✿♡ ♡✿♡

    ReplyDelete
  2. A very beautiful post Thérèse!

    Sincerest greetings from the Netherlands,
    DzjieDzjee

    ReplyDelete
  3. Busy sky, is it worst then the roads !

    ReplyDelete
  4. que sommes nous devenus... je me souviens de Marlène et de sa voix !
    bonne semaine Thérèse

    ReplyDelete
  5. Wong Ching Wah,
    Skies are busier in time of wars...

    ReplyDelete
  6. Me voilà démoralisée...

    ReplyDelete
  7. Je ne connaissais pas ce beau poème et j'apprécie de le lire dans sa version anglaise très émouvante. Merci, Thérèse!

    ReplyDelete
  8. Coucou Thérèse.
    Pour jouer fais un tour sur le site de mon fiston:

    http://mailjoss.free.fr/jossechecs/index.php


    Dix règles pratiques de Reuben Fine dans "Les idées cachées dans les ouvertures d'échecs" :

    1. Jouer pour commencer soit le pion-Roi, soit le pion-Dame.
    2. Toutes les fois que c'est possible, faire en sorte que les bons coups de développement instaurent en même temps une menace.
    3. Développer les Cavalier avant les Fous.
    4. Choisir la meilleure case pour une pièce, et l'y jouer une bonne fois pour toute.
    5. Ne pas jouer plus d'un ou deux coups de pions dans l'ouverture.
    6. Ne pas sortir sa Dame trop tôt.
    7. Roquer aussi vite que possible, de préférence sur l'aile-Roi.
    8. Jouer pour le contrôle du centre
    9. S'efforcer de garder toujours au moins un pion au centre
    10. Ne pas sacrifier sans un motif clair et approprié :

    Permettre un avantage tangible de développement ;
    dévier la Dame ennemie ;
    empêcher l'adversaire de roquer, soit définitivement, soit pour quelques coups ;
    préparer une forte attaque.

    Bien sûr tout çà connaît des exceptions...

    ReplyDelete
  9. True way back when Pete wrote those lyrics and true now too. Beautiful post as always.

    ReplyDelete
  10. Daniel,
    Le jeu d'échecs fait partie de mon passé... merci.

    ReplyDelete
  11. What a wonderful post!

    ReplyDelete
  12. COUCOU je ne sias pas ou sont donc les pions mais pas dans mes poches rire
    elle est splendide ta photo THERESE
    pourvu que je puisse monter dedans même en vol je peux esayer il me reste une jambe encore bise et bonne soirée

    ReplyDelete
  13. Toulouse, ô Toulouse !

    ReplyDelete
  14. L'avion de transport ramène peut-être des roses du Kenya. C'est là que l'on cultive désormais les fleurs du temps présent.

    ReplyDelete
  15. Merci pour la piqûre de rappel, un grand classique que ce chant connu aussi en français, je me demande si il ne fait pas parti du répertoire des chorales, ainsi qu'accompagné à la guitare des soirées à la montagne (avec ceux de Bob)

    ReplyDelete
  16. une très belle chanson ,que nous avons beaucoup chanté , merci de la partager :)

    ReplyDelete
  17. Avec mon esprit de l'escalier je retrouve seulement maintenant où j'ai entendu pour la dernière fois cette chanson* : chantée par François Morel lors de son spectacle tiré de son livre "Hyacinthe et Rose"

    http://www.franceinter.fr/blog-le-blog-de-laurent-delmas-hyacinthe-rose-francois-et-nous-autres

    *adaptée en français par Francis Lemarque

    ReplyDelete
  18. Cergie, Une petite trace de plus qui fait son chemin, cette chanson le vaut bien. Sais-tu que les paroles ont été inspirées par la lecture de And Quiet Flows the Don de Sholokhov Ah le Don paisible en français.

    ReplyDelete
  19. Si on ajoutait des ronds et d'autres avions à ta photo, ce serait un jeu de morpions.... j'ai toujours aimé la chanson.

    ReplyDelete
  20. Voix émouvante et troublante de Marlène Dietrich !

    Comme dans la vie: un coup on perd, un coup on gagne :-)

    L'avion traverse le ciel sans se poser de questions.

    ReplyDelete
  21. Super l'A400M ! avec ses hélices qui ressemblent à aux pétales d'un dahlia. Mon époux (ancien de l'aéronavale) m'a parlé du propfan, mais ses explications sont un peu trop pro pour ma petite tête de profane :D

    (pour l'instrument bizarre chez Elfi, c'est un hang et le lien est dans mon commentaire)

    ReplyDelete
  22. Tilia,
    L'A400M remplace, pour la petite histoire,le Transall et Hercules, qui ne partent pas en retraite pour autant, et diminue de moitié le temps de transfert d'équipements. Je présume que celui-ci sert pour le Mali.

    ReplyDelete
  23. Je la connaissais chantée par Joan Baez...

    ReplyDelete
  24. Moi, j'aimais la version chantée par Dalida. Comme Hélène, j'aime bien cette chanson.
    Un jour j'au vu un Transal (peut-être plutôt un Bréguet 2 ponts)passé au dessus de mon ancienne maison, il était si bas que j'ai pu voir le pilote.

    ReplyDelete
  25. Belle photo Thérèse. J'adore lorsque le ciel est bleu, c'est que le temps est beau.
    Bonne journée :)

    ReplyDelete